Bonjour, je m’appelle Antoine Petit.

photographe mariage somme

Un trentenaire mordu de nature et de photographie ayant quitté les villes pour un minuscule village de Picardie.

J’y vis depuis quelques années avec ma compagne dont je suis toujours aussi dingue depuis plus de 6 ans (et non, toujours pas mariés, mais on y pense !)

Heureux papa d’une (objectivement) merveilleuse petite fille depuis juin 2019 (et de 2 chiens, 4 chats et 4 poules, mais c’est un peu différent).

Mes heures se partagent entre les biberons, le potager, la cuisine et, vous vous y attendez… la photographie !

Je pourrais bien sûr vous raconter ma vie depuis le stade de foetus jusqu’à ce moment précis ou je m’attelle à la si difficile tache d’écrire “publiquement” sur moi-même mais n’y vous ni moi n’y verrions un immense intérêt. Parlons plutôt de ce qui nous unit vous et moi en cet instant présent, l’image…

Parcours

J’ai débuté sérieusement la pratique de l’image à l’école de photographie contemporaine Image Ouverte de Nîmes en 2006, sous la direction de Serge Gal & David Brunel. J’y ai découvert les bases de tout ce que je sais aujourd’hui en matière de photo.

Et j’y ai surtout « choppé le virus ». A partir de ce moment l’intérêt est devenu passion pour parfois frôler l’obsession. Les belles images; j’aime autant en regarder qu’en faire, les critiquer, les conserver précieusement au sein des piles de disques durs qui s’accumulent, revenir sur des travaux précédents avec un œil nouveau, toujours plus critique, bref…je suis loin d’être guéri.

Je suis devenu officiellement professionnel à temps plein en 2011 et j’ai depuis photographié plus de 100 mariages. Tous différents, tous riches en émotions et je m’efforce de tous les couvrir du mieux que je peux pour fournir à mes clients les meilleures images possibles. Leur proposer une expérience photographique à même de raviver ces beaux souvenirs : c’est la mission que je me donne.


Style & Démarche

Même si vous vous en ferez une meilleure idée en regardant mes travaux plutôt qu’en lisant ce qui suit, j’aimerai vous en parler en quelques lignes.

A la prise de vue, je tente d’être le plus discret possible, de n’interférer sur le déroulement naturel des événements que lorsque c’est indispensable.

Et oui, l’objectif est de raconter votre journée, pas de narrer l’histoire d’Antoine Petit à un mariage.

Vous l’aurez compris, plus de 80% de mon travail se concentre sur les images volées, qu’il s’agisse de sourires complices, des larmes du grand-père ou de la tête déconfite du 28ème invité de suite qui marche sur la traîne de la mariée durant le vin d’honneur (vu, vécu et revu).

Et sinon ? Et bien je tente de magnifier, de la plus belle façon qui soit, les photos de couple que l’on s’efforcera de faire, sans personne autour, dans des lieux toujours plus insolites et poétiques.

Au moins autant accroc au monde végétal qu’à l’image, j’avoue avoir un gros faible pour les photos en pleine nature. Mesdames, prévoyez des baskets !


Toutes les images que je rends font l’objet d’un soin particulier, individuel et minutieux en post traitement (rien que ça !). Je préfère d’ailleurs parler de traitement que de retouche.

J’aime les images contrastées, qu’il s’agisse de couleur ou de noir et blanc, je les trouve plus fortes, plus « impactantes » ainsi. C’est un style que je peaufine à chaque instant.

Il peut parfois ne pas plaire mais c’est entièrement assumé et si c’était le cas, peut-être seriez-vous déjà partis !

Je passe beaucoup de temps sur le post-traitement, qui me permet de modeler l’image brute comme je le souhaite, j’enferme donc à double tour les fichiers originaux dans mes disque durs, et préfère ainsi ne vous rendre que des images réellement terminées .

La finalité, ce qui reste dans ma ligne de mire de notre premier rendez-vous à la dernière photo traitée,

c’est de vous rendre un album à la hauteur de cette journée particulière, à même de raviver vos souvenirs, même 30 ans plus tard.

Voila pour ces « quelques lignes », j’en ai trop dit ou pas assez et j’ai surtout hâte de vous le montrer, ce travail ! Il vous parlera bien mieux que moi.


Vous avez envie de me rencontrer ?

Si ce que vous avez vu jusque là vous a plu, notre rendez-vous pourra je l’espère confirmer votre sensation ! Habitant depuis peu dans la campagne profonde de Picardie (le végétal, la nature, tout ça), je donne habituellement mes rendez-vous dans un café tranquille du centre-ville d’Amiens. C’est plus pratique pour vous comme pour moi.

C’est promis je vous apporterai plein d’albums, plein d’anecdotes et des grilles tarifaires hors de prix (mais non).