Qui suis-je ?

  • Home
  • /Qui suis-je ?

Parcours du photographe

Ayant débuté la pratique de l’image sous l’égide de David Brunel et Serge Gal à l’école de photographie contemporaine Image Ouverte de Nîmes en 2006,
j’ai peu à peu décidé d’orienter mes pas vers l’image, non plus en tant que simple passion, mais comme profession.
Riche de ces enseignements tant techniques qu’artistiques, j’ai proposé mes services dans la photographie de mariages et de portraits en plus de mes travaux personnels.

Je pratique maintenant l’activité de photographe de mariage à temps plein.

Fort d’une expérience de plusieurs années et d’une soif continue d’images de qualité, je ne pense plus qu’à ça et suis en recherche permanente d’amélioration.

Style

En image, la sobriété est mon maître mot.

Je pense qu’une photographie ne doit pas tout dire tout de suite, mais qu’elle doit faire sens au fur et à mesure du parcours de notre regard, qui dépend de la sensibilité et de l’interprétation unique de chacun. Bien qu’étant la spontanéité incarnée dans son mode de création, une photo qui parle trop tôt amène le risque d’en avoir fait le tour au premier regard.

Partant de ce constat, je veux mes images simples et naturelles au possible, sans fioritures. Mon travail doit être en harmonie sur la durée.

Bien que toutes retouchées, vous ne trouverez dans mes images ni désaturation partielle, ni vignettage excessif. Je pense qu’une bonne retouche est une retouche invisible ou presque.

Mais sobriété ne rime pas forcément avec monotonie et je suis convaincu qu’il est tout à fait possible d’exprimer l’instantané, la joie ou le dynamisme dans une démarche photographique simple.

Démarche

Je suis conscient que la présence d’un photographe est essentielle durant les moments importants, elle reste pour ma part néanmoins tout à fait discrète et je ne saurai interférer durant le jour de votre union.

Je me fonds alors à vos invités mais suis sans cesse à la recherche de l’angle juste pour rendre compte  au mieux des émotions qui émanent de ce jour si particulier.

A l’affût de chaque regard, de chaque scène originale, je ne compte ni mon temps ni mon investissement pour obtenir « les clichés clefs » des différentes situations successives.

Pour une plus grande aise, de la part des mariés comme de la mienne, j’ai besoin de connaître au mieux les couples avec lesquels je travaille.

C’est vous dire l’importance d’un ou plusieurs rendez-vous avant le mariage, parfois pour parler technique, logistique, planning, mais avant tout pour apprendre à se connaître.

 

L’intimité, même relative, des personnes pour lesquelles j’ai réalisé des reportages de mariage, me permet de me faufiler à travers la famille et les amis sans que ma présence ne perturbe,

et permet aux mariés d’être plus relâchés, plus zen et surtout plus à même de profiter de LEUR journée !